La « zen attitude », la nouvelle mode du bien-être en entreprise

La « zen attitude », la nouvelle mode du bien-être en entreprise

Le monde du travail est aujourd’hui assimilé au stress, à la fatigue et aux syndromes du burn-out. Et malheureusement les chiffres confirment le mal-être qui accompagne l’environnement de travail, avec par exemple 52% des salariés qui se disent anxieux au travail et 29% qui présentent un niveau dépressif élevé. Mais aujourd’hui certaines entreprises et employés décident d’inverser la tendance en adoptant la « ZEN attitude », en plein essors depuis quelques années. En effet les salariés ressentiraient de plus en plus le besoin de donner du sens à leur travail, de s’y sentir épanouis, et porteraient plus d’importance aux conditions de travail.

Voici donc quelques clés du bien-être au travail !

1. La méditation de pleine conscience

Pratiquée depuis des millénaires par les Bouddhistes, la méditation de pleine conscience s’est ensuite répandue dans le monde entier et particulièrement aux Etats-Unis où elle a été développée dans tous les secteurs. Aujourd’hui elle s’installe même en entreprise sous forme de stages ou d’ateliers internes.

Cette pratique mentale et spirituelle est reconnue en entreprise pour de nombreux bienfaits. Elle réduirait le stress, améliorerait la concentration, aiderait à contrôler ses émotions et favoriserait l’efficacité, la créativité et le bien-être des salariés.

La méditation peut se pratiquer presque partout : que ce soit chez vous, dans les transports en communs, en marchant, ou même au travail. Pour cela, il vous suffit de prendre quelques minutes, les yeux fermés, pour mobiliser votre attention sur votre respiration ou sur une partie de votre corps en faisant abstraction de ce qui vous entoure, y compris de votre travail. Vous pouvez aussi essayez la marche méditative en vous concentrant sur vos pas (mais cette fois mieux vaut garder les yeux ouverts).

Aujourd’hui il est très simple de s’initier à la méditation grâce à des stages ou même grâce à des applications spécialisées qui vous guident dans votre apprentissage et votre méditation.

Ces quelques minutes de détente vous permettent de vous déconnecter du travail et du stress pour vivre pleinement le moment présent et vous reconcentrer sur vous et sur vous objectifs.

2. Le spiritual leadership

En management, le leadership est défini comme la capacité à mobiliser les ressources des collaborateurs pour atteindre des objectifs fixés. Le concept du « spiritual leadership », très en vogue depuis une dizaine d’année, s’est développé aux Etats-Unis et représente une nouvelle vision du leadership en entreprise.

Le « spiritual leadership » ne se base pas uniquement sur des objectifs financiers mais aussi sur des objectifs humains, sociaux et sociétaux. En effet il suit la logique du Développement Durable et représente des entreprises qui se veulent responsables.

Les méthodes de management sont donc différentes, avec par exemple des modes de décisions participatifs, et mettent en avant des valeurs comme le respect de l’autonomie des collaborateursle dialoguel’ouverture et la bienveillance envers autrui.

Cependant, le « spiritual leadership » n’est pas en opposition à la performance économique pour autant. En effet, les résultats de cette pratique seraient une meilleure ambiance et qualité de vie au travailun bien-être psychologique des collaborateurs, et donc une augmentation de l’engagement et de la productivité.

Il a simplement l’ambition d’être un leadership éthique sur le plan humain et environnemental, qui sont des sujets importants qui tiennent à cœurs les jeunes générations qui arrivent sur le monde du travail.

3. L’alimentation

On sait aujourd’hui que notre alimentation a un fort impact sur notre corps et sur notre vie en général. Les mouvements de nourriture « healthy » se développent de plus en plus et sont devenus des modes de vie.

Concernant l’alimentation qui pourrait avoir des impacts sur votre vie au travail, il est évidemment conseillé de manger de façon saine et équilibrée avec des aliments protéinés(viandes, poissons, œufs…) mais surtout des légumes ou crudités, mais d’autres petits conseils pourraient vous aider à vous sentir mieux au travail.

Tout d’abord, essayez de limiter votre consommation de caféine en privilégiant l’eau. En effet, la caféine peut avoir de nombreux effets sur la santé comme de l’hypertension, des insomnies, et de la nervosité. L’eau quant à elle, a de nombreux bienfaits sur notre corps, notre santé, et même notre moral. En plus d’aider notre corps à se débarrasser des toxines, d’être un remède contre les migraines, d’être bénéfique à la concentration et à la mémoire, l’eau aurait aussi des impacts sur notre moral : une étude aurait démontré que la déshydratation serait associée aux sentiments de colère et de dépression.

En plus de bien s’hydrater et de manger sainement, il est conseillé de ne pas rester manger à votre bureau. La pause repas est une pause importante pour sortir, penser à autre chose que votre travail, et aide à diminuer le stress.

Dernière petite astuce pour une alimentation « zen » : certains aliments comme l’avocat, l’orange, le saumon, les amandes et les épinards auraient des vertus apaisantes. A vous de tester !

4. Détendre son corps


Comme nous l’avons vu dans un article précédent « Le sport, un « atout bien-être » pour l’entreprise ? », le sport serait bénéfique pour les salariés ainsi que pour l’entreprise en elle-même : cohésion des employés, meilleure ambiance générale … L’activité sportive aurait un impact sur la santé physique (élimination des toxines, diminution des problèmes cardio-vasculaires et des problèmes de dos…) mais aussi psychologique des individus (apaisement, meilleure gestion du stress et des émotions, confiance en soi, concentration, créativité…).

Si vous n’avez pas la possibilité, ou même l’envie, de faire du sport, pensez tout de même à relaxer et à étirer votre corps dans vos journées de travail.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à aller lire l’article

« Le sport, un « atout bien-être » pour l’entreprise ? ».

Pensez aussi à ménager vos yeux et votre vision ! Pour cela essayez de faire des « pauses écrans » en alternant avec des tâches qui ne demandent pas d’avoir les yeux rivés sur votre ordinateur, et diminuez la luminosité de vos écrans. Vous pouvez aussi faire des exercices pour détendre vos yeux et ainsi préserver la vision et éviter les maux de tête.

Voici quelques petits exercices à faire pour détendre et préserver vos yeux :

  • Suivez un 8, horizontal puis vertical, imaginaire, suivi d’un rond pendant quelques minutes
  • Faites « le noir » en plaçant vos mains devant vos yeux pour cacher la lumière
  • Louchez, en utilisant un crayon que vous éloignez puis rapprochez de votre visage par exemple
  • Battez des paupières pour humidifier et nettoyer la cornée

5. L’aménagement de l’espace

Dernier conseil pour améliorer votre bien-être au travail : l’aménagement de son espace de travail ! Il a été prouvé qu’avoir un bureau rangé et peu encombré diminuerait le stress car cela donnerait l’impression d’avoir plus de contrôle sur son travail.

Pour cela, pensez à ranger votre bureau de temps en temps, à agencer votre espace ergonomiquement (position de votre siège, position pour l’ordinateur…), privilégiez la lumière naturelle (l’excès de lumière augmenterait l’anxiété). Aménagez votre espace de travail pour que vous puissiez vous y sentir bien (pensez à de la musique, des bougies au parfum relaxant), cela sera bénéfique pour vous et pour votre travail.

La Zen attitude, encore beaucoup jugée comme un simple « effet de mode », pourrait en fait être plus qu’une bonne image développée sur les réseaux sociaux, mais plutôt un bon moyen pour vous sentir mieux au travail. Que ce soit grâce à des méthodes comme la méditation ou juste en portant plus attention à votre alimentation et à la relaxation dans votre vie de tous les jours, vous avez des clés en main pour vous tourner vers un chemin du « mieux être » au travail.

Pour plus d’informations vous pouvez lire nos articles sur le bien-être en entreprise :

« Le sport, un atout « bien-être » pour entreprise ? » et « Bien-être au travail, quel lien avec l’efficacité ? ».

Posez nous
vos questions